rasmus-4

Mais qui est donc cet homme qui fait briller vos soirées et vos nuits de mille feux?

Il est l’initiateur des soirées de « Bagatelle », ou appelé communément « Baga » par ses « followers » , avec son acolyte Olivier-Joseph Van Temsche.

Boss de l’agence événementielle « Say Hmm ! », fondateur du site « SayWho », il a également inauguré récemment le lancement d’un nouveau « Tequila bar », le « Blitz» Avenue Pierre Premier de Serbie. Il a enchainé en reprenant  les reines du superbe Renard (ndlr: Le Renard), ou il a installé le « plus beau restaurant karaoké du monde ».

Rasmus c’est pour beaucoup un vrai pote, un grand frère, mais c’est surtout un leader et un businessman hors pair !

On le suivrait n’importe ou Rasmus! Il organise une fête au Georges sur le Toit du Pompidou, ou au Bowling Foch ? On le suit corps et âme ! D’ailleurs l’annonce de ses « events » sur Facebook, c’est toute une cérémonie !! La liste des  attending  (ceux qui prévoient de s’y rendre » ) augmente à la vitesse du son, pour atteindre des sommets vertigineux le Jour J !

l’Institut Bonheur

Franchement le nom est évocateur non ?

Un concept vraiment à part qui au fil des années a donné lieu à des soirées mémorables dans les Jardins de Bagatelle. Le concept ? Simple comme le bonheur !
« Une congrégation pour êtres sans réticence à afficher leur volonté de bonheur. L’Institut est à la recherche permanente de la formule du Bonheur et des moyens permettant à ses disciples d’atteindre le Nirvana. ».

Qu’on se le dise ! La période des soirées à Baga c’est notre moment préféré de l’année. C’est le moment ou on ressort nos frous-frous, nos fourrures, les tenues qu’on ose porter nul part ailleurs. Baga c’est un peu le Ibiza français!

Alors, vêtu de ton costume le plus déjanté tu viendras danser à la belle étoile sous le son des DJs les plus « in » de la place de Paris !

Démonstration…

SayWho.fr

Say Who est devenu en « no time »  le site de référence de tous les « It boys » et « It girls « de la capitale. Sur « SayWho », tout le gratin de la capitale tu trouveras. Les dernières soirées people en vue et même le « Top 30 des mondains ».Enfin le slogan, parfait en ces temps de morosité ambiante et de « plaintes congénitales », notre sport favori : : « Qui a dit qu’il ne se passait rien à Paris ». Ben oui qui a dit ça ?!!

Le Tequila Blitz Bar

Avec quelques amis amateurs de bonnes choses, Rasmus a ouvert un petit bar dédié à la découverte de la tequila. Plus de 40 références de blanco, de reposado ou de añejo, dont certaines inédites en Europe – une première en France! Le lieu est un appartement particulier, beau, kitsch, chic, noir et haut en couleur.

Alors comme dit Rasmus « Be There or be Square »!

Continue à glamouriser notre vie Rasmus!

Rasmus, nationalité et origine des parents?

Je suis français. Mon père aussi. Ma mère est danoise. Mais je me considère plutôt comme un citoyen du monde. Pour moi la France c’est juste une entité territoriale !

Rasmus, Qui es-tu, d’ou viens-tu, ou vas-tu?

Je suis un ancien jeune premier qui a décidé de s’amuser dans la vie! Il y a 4 ans j’ai tout plaqué pour vivre de mes passions! (ndlr:Rasmus est diplomé de Sciences Po et de l’INSEAD et evoluait dans le marketing chez Loréal depuis quelques années). Depuis il a  lancé sa marque, la Tequila Blitz parce que dixit « Je voulais avoir ma propre marque comme certains ont leur vignoble! »

Petit retour en arrière….

Olivier (ndlr: Van Temsche) et moi étions « flatmate » (traduisez: des collocataires en appartement). On rentrait souvent du Baron à 8h du matin, et à 14h on invitait des amis pour des brunchs ou on les recevait en peignoir vu qu’on venait de se lever! C’était toujours le bordel! On invitait 10 personnes, et on finisssait à 35! On a meme agencé une pièce spéciale pour les costumes! Du coup, on a décliné le concept et on a organisé notre première fête à la Scala avec 1500 personnes en peignoirs! Un de nos potes a repris le restaurant et on a organisé la soirée d’inauguration. On a été victimes de notre propre succès…Les gens en redemandaient, et ça a vraiment pris de l’ampleur! Alors on a monté les fetes à Bagatelle! C’est arrivé un peu par hasard finalement! On a vu que ça nous amusait et que ça payait les factures…

Rasmus, d’après toi qu’est ce qui a fait le succès des soirées à Bagatelle?

Un véritable amour pour la fête et les échanges que peuvent provoquer la fête! Si on avait voulu faire les beaux gosses ou juste de l’argent au début ça n’aurait pas fonctionné! On a notre propre philosophie de la fête, notre façon à nous de la mettre en scène, ca a plu, on a adapté. Il y a eu un élan, un véritable momentum qui nous a donné la possibilité de faire des choses pas très conventionnelles!

Et meme si on est géographiquement situé dans le 16ème arrondissement, Bagatelle n’est pas cloisoné socialement. Il y a une folie festive avec un dénominateur commun (s’amuser et se déguiser) auquel tout le monde s’identifie. Musicalement on a une approche qualitative, on joue ce qui nous intéresse muscialement. La musique n’est ni racoleuse ni commerc iale. Et on dépense beaucoup d’argent pour faire venir des DJS du monde entier!

Rasmus, penses-tu etre un Obama français ?

Oula, non ! Je me lève bien trop tard pour ça !!

Penses-tu que le « Yes We Can » c’est possible en France ?

Je pense que tout est possible en France ! Avec un peu de volonté !…

Rasmus, tu la trouves comment la France d’aujourd’hui ?

Je la trouve plus belle qu’il y a 10 ans, et encore plus belle qu’il y a 20 ans à vrai dire ! Paris en particulier est un brassage cosmopolite qui s’assume. C’est une ville en pleine évolution. Il y a des gens qui bougent et qui font bouger la France ! Bon j’ai juste un truc à dire : on paye trop d’impôts!!

Rasmus, tu dois ta réussite à quoi ?

Bon pour la réussite il y a encore du chemin à faire ! Disons que je fais bouger Paris, et bientôt je ferai bouger l’Europe (Berlin, Londres..)

Rasmus, tu as un scoop pour moi te concernant ?

Oui ! J’ouvre le plus grand karaoké du monde début mars ! Dans un vieux théâtre des années 20 !

Merci à Rasmus pour cette interview pleine de bonheur !

Photos ©Cheick Touré

Comments are closed.